Sélectionner une page

Randonnée au Lac de Darbon et Château d’Oche depuis Bise.

Massif du Chablais

Randonnée au Lac de Darbon et Chateau d’Oche depuis Bise.

Durée : 3h27 de marche effective
Massif : Massif du Chablais
Départ : Alpage de Bise
Dénivelé : 845 m
Distance : 10,3 km

La Randonnée au Lac de Darbon et le Chateau d’Oche (voisine de la Dent d’Oche) est située dans le Chablais côté français, celui-ci étant à cheval entre la France et la Suisse. 

Itinéraire

Arrivée au parking de Bise et départ de la randonnée au lac de Darbon

Après 1h30 de route depuis Annecy, me voilà arrivé sur le parking de l’alpage
de Bise. Il est autour de 17h. J’enfile mes chaussures, charge mon lourd sac de bivouac sur le dos et commence mon ascension en direction du lac du Darbon.

Une fois l’alpage, je tire sur la gauche, en empruntant un large chemin pendant
quelques centaines de mètres. Là, une fois de plus, je prends un sentier sur ma gauche, relativement exigeant, vu le poids du sac.

Suite à un bel effort, j’atteins la crête qui surplombe le lac de Darbon et me retrouve face à 3 bouquetins, 2 femelles et un petit. A ma plus grande joie le shooting peut commencer !

Descente vers le Lac de Darbon

J’entreprends enfin de descendre en direction du lac, habituellement coupé en deux par une petite île. Avec la sécheresse qui sévit, une partie de celui-ci a presque disparu.

Quelle tristesse de constater l’ampleur des dégâts !

Un groupe de bouquetins broute aux abords du lac ainsi que dans sa partie asséchée. De nouveau je souhaite faire quelques clichés.

Direction le Château d’Oche

Le Lac de Darbon est encastré entre les montagnes sans vue dégagée tant pour le coucher que pour le lever du soleil. Je décide de continuer direction le Château d’Oche (itinéraire programmé pour le lendemain matin à l’aube) avec dans un coin de ma tête l’espoir d’y trouver un replat pour installer ma tente).

Je remonte sur l’autre versant du lac ou quelques bouquetins mâles errent tranquillement et d’où je domine le lac ainsi que les montagnes alentours.

Bifurquant sur ma gauche, je rencontre un secteur un peu plus délicat, mes 17 kgs sur le dos n’arrangent rien. Cette partie bien que brève pourrait impressionner (voir mettre en difficulté) les personnes sujettes au vertige.

La montée finale en direction du Chateau d’Oche se profile devant moi. Relativement raide, le poids du sac se fait sentir de plus en plus.

Heureusement, après cet ultime effort, j’atteins finalement le sommet, accompagné par quelques bouquetins.

Arrivée au Chateau d’Oche

La vue à 360 degrés depuis le Chateau d’Oche est à couper le souffle !

L’imposante dent d’Oche en face à moi, le lac Léman en arrière plan, le soleil qui se couche doucement me prépare à de magnifiques couleurs. La vue sur le Chablais et les sommets Suisse au loin, la chaine des Aravis, celle du Mont-Blanc, le panorama est saisissant.

Après un moment d’hésitation, je décide de placer ma tente sur l’unique replat propice à l’installation d’une tente. Je me revois penser à l’opportunité qu’il y ait trop de vent ou que je bouge trop durant la nuit. Entre le ravin sur ma gauche et les fortes pentes sur l’avant et la droite de la tente, l’emplacement n’était pas des plus rassurant !

Coucher de soleil, Voie Lactée & Bivouac au sommet

L’installation terminée, je sors mon dîner et profite du coucher de soleil, toujours en compagnie des bouquetins.

Moment magique ! 

1er août oblige, j’ai même droit à des feux d’artifices pour la fête nationale Suisse.

Puis, une fois le ciel bien assombri, malgré quelques nuages épars, la Voie
lactée se dessine doucement au-dessus du Mont Blanc.

Un autre spectacle s’offre à moi. J’immortalise ce moment et file dans les bras de Morphée.

Lever de soleil au Château d’Oche

Le lendemain matin, comme à mon habitude, j’admire un lever du soleil absolument magnifique avec vue à 360°. Je profite de ce moment en prenant mon petit-déjeuner. 

Direction la voiture

Après avoir plier mon matériel, j’entame la descente.

Juste après le passage délicat emprunté la veille, les bouquetins sont de retour. J’en profite pour faire quelques photos.

Je continue ensuite mon itinéraire. Je choisis de faire une boucle en empruntant un autre chemin que celui de la veille en passant au-dessus du lac de Neuteu (un spot qui pourrait être sympathique pour un bivouac avec une vue sur le lac Léman en contrebas.

Une nouvelle randonnée s’achève et pas des moindres, entre de superbes points de vue et de nombreuses rencontres de bouquetins sur le chemin.

Résumé et avis.

Globalement, une belle randonnée quelque peu exigeante avec un passage délicat si vous décidez d’aller jusqu’au château d’Oche.

Le lac de Darbon vaut le détour, d’autant plus si le niveau de l’eau retrouve son niveau habituel.

Autres Randonnées