Sélectionner une page

Randonnée au lac de Lessy, Grand Bornand.

Massif des Bornes

Lac de Lessy, randonnée et bivouac par Paradis, lever de soleil à l'Aiguille Verte

Durée : 3h15 de marche effective
Massif : Massif des Bornes
Départ : Paradis
Dénivelé : 817 m
Distance : 13,4 km

Malgré une journée caniculaire, je décide de prendre la direction de « Glieres Val-de-Borne » depuis Annecy (1h de route) en milieu d’après-midi. 

Arrivée sur le parking (préférez le parking juste après le restaurant qui évite une première montée raide et inutile) aux alentours de 17h, l’ascension commence sous un soleil de plomb.

 

Itinéraire

Randonnée jusqu’au lac de Lessy

Après une première montée qui me met directement en condition, je comprends que les 16kgs sur le dos vont peser. 

Suit un itinéraire à travers champs sans difficulté particulière.

Puis, une montée sur un chemin entre roches et sapins se dessine équipé de mains courantes par endroits, mais jamais très exposé. 

Une fois cette partie terminée, l’imposant Pic de Jallouvre me fait face. Je continue ma route en direction du pierrier qu’il me faut traverser avant d’entamer un passage qui peut-s’avérer délicat en cas de vertige. Sur d’autres topos, la présence d’une main courante était indiquée. Un éboulement ou un glissement de terrain a peut-être eu lieu récemment. 

Une fois ce passage délicat franchi, j’arrive rapidement au Col de la Forclaz, ou le lac de Lessy fait son apparition en contre-bas dans un décor magnifique. De là, j’entame la dernière descente en direction du lac.

Fin d’après-midi, coucher de soleil  et bivouac au Lac de Lessy

Arrivé au hameau, je m’arrête au refuge boire une bière avant d’aller installer mon campement pour la nuit, sur les collines au dessus du lac pour pouvoir profiter pleinement du coucher de soleil (malgré les 2h annoncées au départ et mon sac particulièrement lourd, il m’aura fallu 1h20 pour arriver au lac.)

Une fois terminé, je descends au bord du lac pour prendre quelques clichés et profiter des lumières sur le lac, avant de remonter bénéficier du coucher de soleil tout en dégustant mon pique-nique. 

Je veille jusqu’à 1h du matin. Je photographie quelques étoiles d’un ciel très clair ce soir là (pour cause une super lune). 

Lever de soleil à l’Aiguille Verte

Après une courte nuit, je me lève à 4h40 pour entamer la montée vers l’Aiguille Verte. 

A plus de 1700 mètres, malgré l’heure, la température est anormalement chaude. Aussi, je retire ma veste après une vingtaine de minutes et presse le pas pour arriver à l’heure pour le lever du soleil.

Au cours de mon ascension, au tournant d’un virage, la super lune me fait face, spectacle grandiose. 

 25 minutes plus tard, et une dernière montée exigeante, j’arrive au sommet de l’Aiguille Verte. 

Entre la vue sur le Lac de Lessy, le bassin Genevois, la Chaine des Aravis ou encore le Mont-Blanc, le spectacle est au rendez-vous. 

Malgré un lever de soleil timide entaché de nuages, l’instant est réussi et après avoir profité un long moment. 

Chemin retour

je retourne tranquillement direction le lac pour défaire mon campement et entamer la route du retour. 

La dernière descente de la veille qu’il me faut maintenant remonter fait grincer mes jambes. Une petite pause est de rigueur au sommet, avec un dernier regard sur le lac avant d’entamer la descente jusqu’à la voiture.

Résumé et avis.

Dans l’ensemble, la randonnée m’aura pris 3h15 de marche pour 13,4km et 817m de dénivelé positif. 

L’avantage de cet itinéraire est qu’il permet d’arriver au lac sans passer par le chemin de l’Aiguille Verte, de le garder pour le lendemain et bien sûr d’éviter des allers-retours inutiles.